soutien au Comité de l'Opposition du Bélarus en Français





Ligne de temps du Bélarus


l

Attribution le 22 octobre du Prix Sakharov 2020 du Parlement Européen à Svetlana Tichanosvky

et à son Comité de l'Opposition du Bélarus


PRIX SAKHAROV DE LA PAIX 2020

L'éditeur de l'adresse internet MarinaKosel éprouve une légitime fierté à voir récompenser par l'attribution, le 22 octobre 2020, par le Parlement Européen du prix Sakharov 2020 au Comité de l'Opposition de Svetlana Tikhanovsky, dont le nom était lituanisé en Sviatlian Cichanouskajos, ou kaja. Depuis le 21 août 2020 cette adresse suit l'actualité quotidienne du Comité de l'Opposition, la note et en rend compte sur ses pages avec des illustrations. Cela signifie faire un choix éditorial et s'y tenir. Nombreux sont les sujets d'actualité, mais il convient encore de sélectionner ceux qui ont du potentiel. Le cas de Svetlana encore inconnue des européens mi août de cette année. Son engagement dans la défense des Droits de l'Homme et son agressivité pacifique sont certainement les motifs de sa sélection. Cette adresse de chasse de tête, d'une femme disparue, Marinakosel, rejoint celle d'une autre femme, engagée dans la recherche de la Démocratie Svetlana. Chacun suit une impossible quête idéaliste. Personne n'aurait parié sur l'agressivité pacifique de Svetlana. L'éditeur de cette adresse l'a fait, y compris en soutenant son ultimatum de transfert du pouvoir du 13 octobre. L'éditeur de cette adresse soutient aussi Marija Kolesnikova récompensée le 22 octobre par le même prix Sakharov du Parlement européen.


Une autre femme du Bélarus attirait aussi l'attention de l'éditeur de cette adresse internet, celle de la belle athlète Elena Levchenko, injustement emprisonnée pour ses convictions démocratiques en octobre.


Cette adresse internet réunit en moyenne 500 visiteurs/jour. Difficile de les passionner avec le quotidien des femmes du Bélarus. Que nos fidèles lecteurs du monde entier soient remerciés de leur fidélité à la lecture de nos pages gratuites. Car cette adresse internet a un coût financier supporté seul par son éditeur, son engagement ainsi que son choix éditorial.


Le Climat du défilé du 25 octobre 2020

@tutbylive


Tout au long de la semaine du 19 au 25 octobre 2020, dans le climat de la montée de l'ultimatum,le dictateur de Minsk, aliaxandre Lukasencko ne cessait d'ourdir des plans machiavéliques contre l'Opposition devenue sa bête noire. En partant de l'idée préconçue selon laquelle le dimanche 25 deviendrait un jour d'apothéose pour Svetlana et son Comité de Coordination. Il consultait même le ministre russe du renseignement venu le 22, à Minsk. Il en ressortait plusieurs informations diffusées par Tut.by en russe ainsi que des actes, relevés dans les medias, non reliés entre eux par une ligne de compréhension. L'inattendu au cours de cette période, fut l'attribution du prix Sakharov par le Parlement Européen le 22 octobre. Tweeter relaya le message de Viasna sur l'attribution du prix. Toutefois rien au BNS, ni sur Delfi.lt, et rien sur le portail Tut. Ce qui surprend beaucoup. Et laisse présumer que les services de renseignements influencent les articles, comme on peut s'en rendre compte à la lecture des commentaires d'articles publiés par le support Kauno Diena en Lituanie. Si certains posts sont des déconnades, d'autres sont dirigés.

Aliaxandre Lukasencko souhaite atteindre deux objectifs principaux :

- perturber par un contre défilé de soutien le défilé dominical du peuple le 25/10

- marquer le public de sa force.

L'occultation de l'info sur l'attribution du prix Sakharov au Comité de Coordination de l'opposition constitue une décision politique de pression de la Russie et du Bélarus sur les médias. Le Peuple ne doit rien savoir

La contre manifestation pro gouvernementale doit être un succès. Pour y parvenir le tyran de Minsk imagina plusieurs appats. Dans certains cas rapportés par Tut l'attribution de primes jusqu'à 200 roubles. De la part d'un pays pratiquant la contrebande de masse des cigarettes sur tous les pays baltes c'est peu. Il y a aussi l'arme de la menace des licenciements employée elle aussi. Enfin le ministre russe en visite le 22/1 conseilla d'organiser la pagaille. Comment?

Tout simplement en usant de la manoeuvre simple ordre et contre ordre. Suite à l'avis de mobilisation générale de soutien pro gouvernemental, diffuser des rumeurs de contre ordre, sans les accompagner d'ordre formels de rester chez soi. Afin de perturber le peuple. Un moyen efficace. Toutefois le Comité de Coordination ne donnait pas de consigne au Peuple. Ce qui déroute Lukasencko sur la conduite à tenir.

Pour cette simple raison il sera passionnant d'observer via le portail tut.by les retransmissions du ou des défilés.

Ce climat de fin d'ultimatum s'accompagne de plusieurs mobilisations émanant des toubibs et des docteurs afin d'organiser des copies du Comité de Coordination de Svetlana. Que l'on nommera "les démocraties de la dernière heure". Le pouvoir réagissait comme à son habitude par la répression en province contre ces initiatives. Toutefois en rencontrant un problème assez sérieux. Emprisonner les médecins prive le peuple de l'accès aux soins. Or le pouvoir répressif ne dispose pas de médecins de secours pour assurer le remplacement. Svetlana lutte en définitive contre un pouvoir faussement paternaliste.  

belsat_tv

Une nouvelle fresque avec Maria Kolesnikova" Rose heart" est apparue à Minsk Belsat tv23/10


Le Défilé du 25/10 contre l'ultimatum organisé par Lukasencko

Annulation de la "super réunion" pro-gouvernemenatale de dimanche 25 à Minsk, qui devait rassembler "des gens" de tout le pays.


La "super réunion" pro-gouvernementale de dimanche 25, à laquelle "ils" avaient l'intention d'amener des gens de tout le pays, en train et en bus, à Minsk, est annulée (m        anoeuvre). Les représentants du gouvernement, et les travailleurs des affaires, disent qu'on leur dit que les événements de ce week-end dans la capitale sont annulés. Nous avons reçu des dizaines de messages sur l'annulation de ces rassemblements forcés de dimanche25 et de samedi 24. Au nombre des raisons possibles figurent le refus massif des personnes à faire de tels voyages, et le risque de ne pas rassembler de cortège de masse, ainsi que la propagation du coronavirus comme dernier prétexte. Dans le même temps, il y a aussi des rapports selon lesquels certaines entreprises ont toujours l'intention d'envoyer des délégations dans la capitale ce week-end prochain, elles ne sont pas informées de l'annulation du voyage. Il est également rapporté qu'un "petit rassemblement" de représentants des forces de l'ordre, y compris des retraités, pourrait encore avoir lieu dimanche dans la capitale. Ordre, contre ordre, et absence d'information intentionnelle.

Le rassemblement pro-gouvernemental de dimanche serait annulé en raison de la pandémie selon la version officielle, déclarait à Sputnik Svetlana Soroko, présidente de l'organisation régionale à Minsk de l'ONG Biélorusse "Union of Women". «J'ai reçu un appel de l'ONG Biélorusse Union des femmes qui m'informe qu'il n'y aurait aucune action. Le motif en est le coronavirus »,commentait-elle. Prétexte facile de circonstance. Non relevé lors des défilés dominicaux antérieurs. Y compris par la milice exposée aux manifestants. D'autant plus curieux et d'autant plus surprenant.

Les travailleurs qui étaient censés monter une scène sur la place de l'Indépendance ont déclaré avoir été suspendus au motif qu'ils avaient des jours de congé samedi et dimanche. Maintenant, ils démontent la scène déjà commencée à être installée.

Dans l'un des centres régionaux de la région de Minsk, le comité exécutif régional annulait la demande de bus pour dimanche", déclarait un lecteur. Un autre déclarait aussi que "le comité exécutif régional de Berezinsky avait donné des informations il y a 20 minutes que le rassemblement pro-gouvernemental était annulé en raison de la pandémie".

Les organisations professionnelles ont également été suspendues en disant ne pas installer de tentes sur la stèle et le palais des sports le week-end prochain.

La Fédération des syndicats, qui, avec d’autres organisations, agissait en tant que candidat à la tenue de rassemblements progouvernementaux, ne commente pas encore la situation.

- Pour le moment, je ne sais pas si l'événement a été annulé. Personnellement, nous n'avons pas reçu un tel communiqué. Mais tout peut arrriver, car il y avait différentes rumeurs en circulation, ou conversations sur le sujet, mais pour le moment, il n'y a pas d'informations, déclarait aussi  àTUT.BY dans "White Russia".

L'Union des femmes biélorusses n'est pas en mesure de préciser si les rassemblements auront lieu ce week-end, car«elle ne traite pas de cette question"


Pourquoi les rallyes pourraient-ils être annulés, eux aussi?

Parmi les raisons les plus probables de l'annulation des rassemblements figurent le refus massif des personnes de faire de tels voyages, ainsi que le risque de ne pas rassembler assez de personnes pour des rassemblements de masse, et enfin la propagation du coronavirus figure comme prétexte de circonstance.

Nous avons reçu des centaines de rapports selon lesquels des employés d'organisations sont persuadés d'aller à des rassemblements pro-gouvernementaux à Minsk dimanche, y compris en percevant des primes prometteuses (les montants sont nommés différemment, dans certains cas, ils atteignent 100 à 120 roubles) et des congés, et dans certains cas aussi - des menaces de licenciement,des non-renouvellement de contrats et même la suppression de tous les bonus. Nous avons à notre disposition plusieurs documents sur la façon dont les organisations budgétaires ont menacé ceux qui ne se rendaient pas aux rassemblements en usant de licenciements et de problèmes au travail.


Un des travailleurs du MZKT (les tracteurs) déclarait aujourd'hui que "sur 350 personnes dans son atelier, pas un n'acceptait d'aller à la réunion". Dans l'une des universités de la capitale aujourd'hui, ils avaient l'intention d'occuper un poste de recteur parce que "tout le monde refuse d'aller à la réunion". Selon nos informations, un grand nombre de travailleurs de MTW étaient invités au rassemblement de samedi (plus de 1000 personnes ont été signalées), mais peu d'entre elles acceptent d'y aller. La société n'a pas commenté la situation, se référant au fait que de telles invitations sont inconnues.


Certains refusent en raison de leur position, certains ont dit être occupés. Il y a aussi un message selon lequel les gens offraient de l'argent à leurs collègues pour qu'ils puissent aller à Minsk à leurs places. Dans une des entreprises énergétiques, on a tiré au sort les personnes qui iraient au rassemblement, car il n'y avait pas de volontaires, et les autorités locales exigent que la direction délègue des travailleurs.

Si vous avez des informations sur les rassemblements (pourquoi avez-vous l'intention d'annuler? sont-ils reportés à d'autres dates? comment les gens réagissent à de telles invitations, etc.), veuillez nous écrire au télégramme @bobkov_tut


Un État qui utilise systématiquement la violence contre ses citoyens est voué à la dégradation et à l'effondrement. Les autorités nous préparent un tel avenir. Cependant, les Biélorusses se sont levés pour défendre leurs droits et libertés ... Le symbole du pouvoir d'aujourd'hui est un homme en cagoule, battant une femme non armée. Mais ce n'est pas un symbole de la Biélorussie ça. tutby 23/10


Voici ce que Lukashenka disait à propos de l'annulation du rassemblement pour le soutenir:


«Aujourd'hui, j'ai appelé le Premier ministre et lui ai dit: Roman Alexandrovich, rassemblez les gens, les gouverneurs et d'autres, demandez conseil. Nous n'avons pas besoin de rassembler des gens à Minsk. cela s'effondrera. Nous paralysons complètement Minsk. "

Cette donnée omet de préciser que la veille, 22 octobre, Lukasenka recevait le ministre du renseignement russe à Minsk. Un orfèvre pour organiser les contre manifestations Ce qui explique que le plan initial est revu de fond en comble pour annihiler tout défilé dominical. Convocations annulées sans confirmer les contre ordres afin que les convoqués se présentent quand même. Recours à l'argument du Covid pour intoxiquer l'occident avec la seconde vague. Le Covid devient un argument idéologique.


Plus de 1 200 professionnels de la santé ont signé la lettre ouverte ci dessous

Ils demandent:


arrêter la violence des forces de l'ordre, enquêter sur tous les cas de lésions corporelles et de torture

libérer les prisonniers politiques et tous les citoyens détenus pour une manifestation pacifique de protestation

reconnaître les résultats officiels des élections présidentielles du 9 août 2020 invalides et tenir de nouvelles élections conformément à la loi

assurer la fourniture en temps opportun de soins médicaux complets

volume vital pour les personnes incarcérées, fournir une assistance psychologique, juridique et matérielle à toutes les victimes de l'arbitraire des agents des forces de l'ordre

restaurer dans les lieux de travail et les établissements d'enseignement de tous les licenciés / expulsés pour des raisons politiques et arrêter toute pression sur les travailleurs médicaux, empêchant la mise en œuvre de leur droit légal


exprimez votre position civique.

Parmi les signataires, de plus de 1200 noms. La lettre ouverte était signée par le célèbre cardiologue Alexander Mrochek, le spécialiste des maladies infectieuses Nikita Solovey, l'oncoimmunologue Alexander Meleshko, l'anesthésiste-réanimateur spécialiste de Vitebsk Vladimir Martov et bien d'autres.


Svetlana Tikhanovskaya participait à la marche des Biélorusses au Danemark

Mme Cichanouskaya appelle à de nouvelles élections en Biélorussie d'ici la fin de 2020

L'ancienne candidate à la présidentielle bélarussienne Sviatlana Cichanouskaja déclarait vendredi 23 octobre lors d'une réunion avec des représentants de l'Assemblée parlementaire de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) au Danemark, qu'un nouveau chef d'État devait organiser des élections avant la fin de cette année dans le pays. «Les négociations sur de nouvelles élections ont été discutées, ainsi que les pays qui pourraient être impliqués dans l'organisation de ces négociations. Sviatlana a souligné que les négociations sur de nouvelles élections devraient commencer en 2020 et que [la date] des nouvelles élections devrait également être fixée d'ici la fin de cette année », déclaraient à Telegram les camarades du chef de l'opposition biélorusse. Le rapport note que Mme Cichanouskaja a également rencontré le Premier ministre danois, Mette Frederiksen, et le ministre danois des Affaires étrangères, Jepe Kofodu

marche danoise du 23 octobre 2020



LA VENGEANCE POPULAIRE

Les malédictions sont très puissantes. Dans la ville de Dorogochin, dans un parking près d'un immeuble résidentiel, 4 voitures appartenant aux employés du département des affaires intérieures du district de Drogichinsky, ayant participé à la dispersion des manifestations - Volkswagen Polo, Volkswagen Caddy, Peugeot et Mitsubishi, ont brûlé - tweeter 23/10


En 1789, en France, le peuple s'attaquait la nuit aux maisons nobles, en les "détuilant" afin que s'il pleut aucune pièce ne soit épargnée par les inondations pluviales. Cette peur nocturne était nommée la marche des détuileurs. Les châteaux non défendus étaient brulés. La demeures des Des Cars en limousin fut brulée après une orgie (source Archives de France Paris).

Mise à jour du samedi 24 octobre 2020

une actualité dominée principalement par les contre ordres de rester chez soi le 25 notamment de ne pas venir manifester à Minsk. Puis un article de Lady tutby sur Svetlana lanceuse de mode de coiffure. Du futile? pas tant que cela! La coupe de cheveux carré allongé devrait dominer chez les femmes. En tout cas chez celles manquant d'inspiration ou ayant un visage sévère. Sur 2 mois notre base de données montre une évolution du visage de sévère à avenante. Toutefois les visuels populaires reproduits montrent un autre visage, celui de la candidate du mois d'août 2020, une jeune femme du peuple, moins maquillée et moins apprétée. Une femme qui leur ressemble au lieu de l'image donnée par le dictateur Aliaxandre Lukasencko, celle d'une femme battue par la milice.La femme violentée passe mal, certainement parce que cette société machiste repose sur une base matriarcale.


"Cela pourrait être un fiasco, comme au MZKT (usine des tracteurs)." L'ex-officiel Kotov a commenté l'annulation du rassemblement pro-gouvernemental du dimanche 25 octobre. Tutby à 11heures.


"Tentatives de mettre un bon visage sur un mauvais match." Pourquoi les rassemblements pro-gouvernementaux à Minsk pourraient être annulés .


Les travailleurs de la maternelle ont enregistré sur audio comment ils ont été forcés de se rendre à un rassemblement pro-gouvernemental et ont été menacés d'être licenciés


ASTRAVA

Le Département de la protection nucléaire et radiologique (Gosatomnadzor) du ministère des Urgences du Bélarus annonçait vendredi 22 qu'il avait autorisé la centrale électrique d'Astrava en construction près de la frontière avec la Lituanie à commencer à produire de l'électricité dans la première unité. Cette décision était prise après examin des documents des examens et conclusion que la centrale peut démarrer en toute sécurité et qu'elle est prête à démarrer la production d'électricité. En août, Gosatomnadzor modifiait la procédure d'autorisation de la centrale nucléaire d'Astravo - les licences seront délivrées séparément pour chaque étape principale, sur la base de l'évaluation de l'état de préparation. Jusque-là, il était prévu de délivrer une licence générale d'exploitation. La première centrale nucléaire de Biélorussie à être construite près de l'État lituanien disposera de deux réacteurs du projet russe VVER, chacun d'une capacité de 1 200 mégawatts. Minsk annonçait que le chargement de combustible nucléaire dans le premier réacteur était achevé le 20 août, et lorsqu'il sera mis en marche, un niveau minimum contrôlé de 1% sera atteint. et il commencera à produire de l’électricité en novembre. Le président biélorusse Alexandre Loukachenko déclarait que cela devrait avoir lieu le 7 novembre. Le premier réacteur devrait entrer en exploitation industrielle au premier trimestre 2021. Le deuxième réacteur devrait démarrer environ un an après le démarrage du premier réacteur. La Lituanie est le plus grand critique de la centrale électrique en construction en Biélorussie, tandis que Minsk rejette les accusations de Vilnius sur le non-respect des exigences de sécurité. Le Parlement européen (PE) adoptait mercredi 21 des recommandations au Conseil de l'Union européenne (UE) appelant au report du démarrage des opérations de la centrale nucléaire d'Astrava. Les recommandations sur la manière dont l'UE devrait façonner sa politique à l'égard de la Biélorussie étaient approuvées par 602 membres du Parlement européen, 44 en désaccord se sont abstenus, rapportait le bureau du PE en Lituanie. Entre autres appels, les recommandations soulignent que l'UE devrait "prendre au sérieux" le problème de la centrale nucléaire d'Astrava et exiger que son exploitation soit reportée jusqu'à ce que toutes les recommandations internationales en matière de sûreté nucléaire aient été mises en œuvre et que la situation instable en Biélorussie soit terminée. Les députés demandent "un soutien aux efforts de solidarité européens" pour interdire l'importation d'énergie de la centrale nucléaire d'Astravo sur le marché de l'UE. Pour le troisième mois consécutif, la Biélorussie manifestait contre Loukachenko.


Svetlana Tikhanovskaya change son image.

Voici pourquoi toutes les femmes voudront sa coupe de cheveux cet hiver

Svetlana Tikhanovskaya a changé son image publique


22 octobre 2020 à 14:18

LADY.TUT.BY

Svetlana Tikhanovskaya s'est séparée de ses cheveux longs et montre une nouvelle coiffure plus actuelle cette saison - un carré allongé. Rappelons que les psychologues et les stylistes sont d'accords: plus une femme a besoin de confiance et de fermeté en elle, plus sa coupe de cheveux est courte.

Cette longueur a été démontrée par presque tous les mannequins lors de la Fashion Week de Paris. Notre experte en beauté, la maîtresse des cheveux Evelina Slavshchik, note:


- En 2021, des images simples et confortables au quotidien seront plus pertinentes que jamais. Coupes de cheveux - pas de graduations, style complexe et autres "candibobers" sur la tête. (Sourires.)


Un carré allongé à la coupe lisse s'inscrit parfaitement dans cette tendance. Maintenant, les femmes de la mode refusent partout les longues queues - à la fois naturelles et allongées - et viennent à cette coupe de cheveux.

Cela vaut la peine d'être pris en compte: une simple coupe de cheveux nécessite surtout un toilettage. Elle démontrera instantanément toutes les caractéristiques de vos cheveux: fragilité, pointes fourchues, mauvaise coloration. En revanche, c'est avec cette longueur qu'il est le plus facile d'arriver à des cheveux sains, denses et brillants. Allez-y - et vous serez à la mode!


Lire en entier: https://lady.tut.by/news/style/705039.html?yrwinfo=1603545152917238-427577869132595405100107-production-app-host-man-web-yp-7


Apparemment, cette option est particulièrement pratique pour Svetlana, qui dans une interview avec Irina Shikhman admettait que tous ces rituels de beauté sont nouveaux pour elle:

- Je ne m'étais jamais maquillée auparavant: je n'avais nulle part où aller, je n'en voyais pas la nécessité. Maintenant, c'est nécessaire: le tournage, les réunions, les gens qui me regardent ... On m'a donné des leçons par un maître, alors je me suis en quelque sorte maquillée selon ses directives ...

Le réalisateur, qui était présent lors du tournage d'un de mes messages vidéo, m'a aidé pour les vêtements.  Je suis une femme. Bien sûr, j'ai accepté. (rires.)

Et donc - toute seule. Je tout doit tout apprendre à un rythme très rapide. Voici le nouveau look :

avant début septembre 2020, queue de cheval style campagne.

le look du 23 octobre au Danemark d'une femme adoptant une allure "moins sévère"

pas sur que ce "brossage de l'obstination dure" plaise au public. Une obstinée politique

n'est pas une figure de mode. Maggie Tatcher n'a jamais lancé de style de femme Premier Ministre.

Ici rappel des couleurs de l'opposition: le blanc manteau, et l'écharpe rouge. Couleurs adoptées

par le Peuple lors des manifestations et des défilés au Bélarus. Un code couleurs identitaire bien accepté.


Mise à jour 26/10 "J'ai un pays derrière moi"

déclarait à Tut.by le  9 octobre Svetlana lors d'un entretien publié à cette adresse internet

le dimanche 25 octobre elle en apportait la preuve visuelle avec l'exceptionnelle affluence lors de cette marche que nous nommons "la marche de l'ultimatum". Plus de 100 000 personnes chiffre Le Temps en Suisse.

la nuit du 24 Svetlana s'entretenait par video avec le Pays derrière elle.


Ce 25 octobre débutait à l'inverse du dimanche 11 avec la publication d'un article sur la dangerosité d'Astrava. La Centrale atomique est essayée sans les consignes de sécurité et l'Europe appelle à sa fermeture à nouveau.La lutte de Svetlana s'inscrit aussi dans le progrès technologique "video, réseaux sociaux, telegram, tweet, support d'adresses internet -dont la notre en France-". Nous sommes filés par la police. La projection vidéo sur les murs d'immeuble remplace avantageusement la télé et ses programmes. Svetlana entretient le lien avec le Peuple, mieux que des réunions publiques par un discours direct. Le matin du 25, 12 stations de métro étaient fermées à Minsk. Les rames passaient sans s'arrêter notait Tut.by et le pouvoir donnait des ordres pour réduire la puissance d'accès à internet afin de saturer la bande passante et provoquer des décrochages de lignes. Le téléphone mobile était mal assuré, et même plus assuré du tout aux abonnés. Le public affluait dans les rues à partir de 11h30. Après les défilés de masse, l'annonce de la grève dans tout le pays le 26 octobre. Nous avons noté que ces grèves ne sont pas coordonnées de VILNIUS par le Comité de Coordination. Les initiatives sont laissées localement, une décentralisation de la Pagaille. Notez que c'est la seconde fois que l'arme de la grève générale est employée dans un pays. Puisque le premier essai date de 1968 en France, avec la révolte étudiante menée par l'agitateur Cohn Bendit, dans les universités, devenu depuis député écologiste européen.

Le soir du 25 nous notions, enfin, la publication avec 3 jours de retard de l'attribution du Prix Sakharov à Svetlana, sur les adresses de Delfi et de Kauno Diena en Lituanie. Un signe que ces médias doutaient de la portée de l'Ultimatum de Svetlana, et de sa déclaration : "j'ai un pays derrière moi" le 9 octobre.


Le portail Delfi.lt, en pointe, publiait un article de fond sur les liens financiers unissant Lukasencko avec la finance de Chypre. Les sanctions européennes affecteront pendant 5 ans ses revenus sans toutefois le mettre sur la paille. Plus étonnant toutefois la mansuétude du Président Lituanien Nauséda à propos de la contrebande de cigarettes organisée par le pouvoir actuel au Bélarus, qui plombe de plus de 31 millions d'euros les recettes fiscales lituaniennes.

à suivre...

manifestation 25/10 à Minsk saisie par Belsat TV









ASTRAVA CHRONOLOGIE

5/08 CHARGEMENT RADIOACTIF SANS LICENCE et sans contrôle international

11/1O Test sans licence

07/11 mise en fonction de la centrale selon Lukasencko s'il est encore en place, l'UE décide sa destitution le 05 du mois


lire aussi pollution nucléaire observée en août lors du chargement d'Uranium


 

Sic transit opéra Mundi ad astra 007

ré-écriture claude thebaut copyright 2020 reproduction interdite©10/2020



en ligne les 24 au 26 octobre 2020


@tutbylive

@belsat_TV