soutien au Comité de l'Opposition du Bélarus en Français





Ligne de temps du Bélarus


l

Attribution le 22 octobre du Prix Sakharov de la Paix 2020 du Parlement Européen à Svetlana Tichanosvky

et à son Comité de l'Opposition du Bélarus


PRIX SAKHAROV DE LA PAIX 2020

L'éditeur de l'adresse internet MarinaKosel éprouve une légitime fierté à voir récompenser par l'attribution, le 22 octobre 2020, par le Parlement Européen du prix Sakharov de la Paix 2020 au Comité de l'Opposition de Svetlana Tikhanovsky, dont le nom était lituanisé en Sviatlian Cichanouskajos, ou kaja. Depuis le 21 août 2020 cette adresse suit l'actualité quotidienne du Comité de l'Opposition, la note et en rend compte sur ses pages avec des illustrations. Cela signifie faire un choix éditorial et s'y tenir. Nombreux sont les sujets d'actualité, mais il convient encore de sélectionner ceux qui ont du potentiel. Le cas de Svetlana encore inconnue des européens mi août de cette année. Son engagement dans la défense des Droits de l'Homme et son agressivité pacifique sont certainement les motifs de sa sélection. Cette adresse de chasse de tête, d'une femme disparue, Marinakosel, rejoint celle d'une autre femme, engagée dans la recherche de la Démocratie Svetlana. Chacun suit une impossible quête idéaliste. Personne n'aurait parié sur l'agressivité pacifique de Svetlana. L'éditeur de cette adresse l'a fait, y compris en soutenant son ultimatum de transfert du pouvoir du 13 octobre. L'éditeur de cette adresse soutient aussi Marija Kolesnikova récompensée le 22 octobre par le même prix Sakharov de la Paix du Parlement européen.


Une autre femme du Bélarus attirait aussi l'attention de l'éditeur de cette adresse internet, celle de la belle athlète Elena Levchenko, injustement emprisonnée pour ses convictions démocratiques en octobre.


Cette adresse internet réunit en moyenne 500 visiteurs/jour. Difficile de les passionner avec le quotidien des femmes du Bélarus. Que nos fidèles lecteurs du monde entier soient remerciés de leur fidélité à la lecture de nos pages gratuites. Car cette adresse internet a un coût financier supporté seul par son éditeur, son engagement ainsi que son choix éditorial.


Le Climat du 22 octobre

@tutbylive


La journée du 22 octobre 202O débutait avec l'appel du Parlement Européen à différer le lancement le 7 novembre prochain de la Centrale atomique d'Astrava. Un grave problème de sécurité nucléaire pour les européens. Le retour du cauchemard de Tchernobyl en Ukraine à la fin du XXe siècle. Appel accompagné de celui adressé au tyran de Minsk de se retirer du pouvoir. Aucun de ces deux appels ne recevait de réponse dans la journée. Mais le Parlement Européen, PE, réservait au monde entier une surprise de taille avec l'attribution au Comité de L'opposition du Bélarus du Prix Sakharov 2020 de la paix. Sous la forme de 50 000 euros attribués à 3 femmes. Svetlana, Masha et Veronica.


le train de vie de Svetlana

Svetlana Tikhanovskaya était l'invitée du programme "En parler?"de la journaliste russe Irina Shikhman laquelle commentait son attitude face à son incription sur la liste des personnes recherchées entre les États Occasion de la questionner, avec indiscrétion sur son train de vie en Lituanie, son actuel séjour d'exil après les élections présidentielles en Biélorussie du 9 août.

«Vous avez été mise sur la liste des personnes recherchées entre les États. Qu'est-ce que cela signifie pour toi? " - demandait la journaliste.

- Tu sais, ça ne veut rien dire pour moi. Puisqu'il n'y a pas de justice en Biélorussie, les articles sont sculptés pour tout le monde- ce n'est pas pertinent pour le Biélorusse - cela ne veut rien dire. Ce n'est pas un article dont il faut s'inquiéter », disait-elle.

Tihanovskaya déclarait également que sa sécurité était un "bon geste" assuré par le pouvoir lituanien, elle ne payait pas pour cela.

Un ami proche avec sa famille quittait le pays avec elle, maintenant ils partagent un logement en Lituanie. Lorsqu'on lui demandait si elle avait loué et payé le logement, Tikhanovskaya répondait: «Ce sont des fondations caritatives». Elle vit avec ses enfants, ils vont à l'école.

Selon Svetlana, les enfants veulent rentrer à la maison, et sa plus jeune fille demande chaque soir où est son père. Tikhanovskaya lui répond que papa est en voyage d'affaires.

- Je pense que le fils aîné connait la vérité. Nous n'en parlons pas, mais je pense que mon "conte de fées" sur un voyage d'affaires ne fonctionne plus pour lui, disons simplement. Il a accès à YouTube, il sait ce qui se passe. Il calme parfois sa sœur à ma place: "Papa viendra bientôt, ne t'inquiète pas." Lorsqu'ils ont été chargés à l'école d'écrire un essai sur la Biélorussie, il a écrit ce qui se passe réellement ici - à travers ses yeux. Nous n'en avons jamais discuté ensemble, pour lui, papa était toujours aussi en voyage d'affaires. Je pensais qu'il avait mal compris tout cela, mais il s'avère qu'il comprend tout.


Elle explique ne pas vouloir blesser l’enfant et qu’elle n’avait donc pas encore eu de conversation avec lui sur la situation, mais qu’elle «y réfléchirait».

Elle a justifié le déménagement en Lituanie aux enfants par la situation du coronavirus en Biélorussie. Un mensonge de circonstance.


Le Présidium du Parlement européen nommait l'opposition démocratique du Bélarus lauréate du prix Sakharov pour la liberté de l'esprit! Politiciens et personnalités de la société civile figurent au nombre des nomminés -dont 10 célébrités. Selon l'information diffusée par Viasna le 22/10 Le prix nommé d'après l'académicien et dissident soviétique Andrei Sakharov «Pour la liberté de pensée» - la principale récompense de l'Union européenne dans le domaine des droits de l'homme - était décerné à l'opposition biélorusse. Notez que le 22 au soir, vers 22 heures ni le BNS, ni TUT.By ne donnaient cette information diffusée sur Twitter et disponible sur le site web du PE. L'intimité de Svetlana intéressait plus les médias


On a demandé à Tikhanovskaya si Sergei pouvait être «le mari du président».  Voici sa réponse

La journaliste russe Irina Shikhman interviewait Svetlana Tikhanovskaya, la vidéo était diffusée sur la chaîne YouTube "And Talk? .." le 22 octobre. À la fin de la conversation, elle demanda à l'ex-candidate à la présidence si elle craignait qu'elle et son mari, Sergei Tikhanovsky,  ne se rencontrent en deux personnes différentes après sa libération - sans trouver un langage commun.


- Vous savez, nous avons connu des situations assez différentes dans notre vie de famille, dont nous sommes sortis. Et je pense que nous allons faire face à cette situation là aussi, s'il s'avère que nous sommes devenus des personnes différentes. Bien qu'une personne ne change pas grand-chose de toute façon. La colonne vertébrale qui était nos sentiments de base sont en nous - eh bien, où sont-ils? Je l'aime autant que je l'aime. S'il sort, je ne sais pas ... Pourquoi avoir peur? .. Trop en colère? Comment?


«Sa femme a maintenant une parole qui compte. Elle fait des choses qu'elle ne pouvait même pas oser faire auparavant», expliquait Shikhman.

- Eh bien, oui, il reste toujours mon mari bien-aimé et reste toujours le soutien principal de notre famille.


- Pensez-vous que Sergey le prendra normalement?


-  Je pense que oui. Je ne sais pas. J'espere que tout ira bien. Je ne vois aucune raison, pour être honnête, de s'opposer à cela. Écoutez, mais qu'est-ce qui a changé en moi?


- Sveta, je vais mettre deux de vos photos dans ce programme. Regardez vous en face, comme vous avez changé et notamment votre apparence a changé. Votre visage est plus dur notamment

Je ne sais pas, de toute façon, quand je pense à mon mari, je n’ai pas de qualités de leader par rapport à lui. Je sais que quand il sortira il reprendra tout en main. Et je me retirerai calmement dans l'arrière-plan de la lutte, si cela est encore nécessaire. Nous espérons que nous gagnerons - et ensuite nous bâtirons simplement l’avenir de la Biélorussie côte à côte, comprenez-vous? Pourquoi combattre quelque chose?


- Sergei pourrait-il être le mari du président? Par nature.

- (Pause, soupirs.) Le mari du président? Oui-ah. (Rires.) moi je pourrais. Mais lui je n'en sais rien?



Pudique Svetlana ne se livre pas en public


un peu d'humour bielorusse sur le climat de la montée de l'ultimatum

LE TYRAN DANS LES BRAS DE PUTIN

vision politico religieuse satirique de la situation au Bélarus


vision film d'horreur du tyran étranglé par Putin

"le petit chaperon rouge fait un cadeau à Mère Grand"

vision conte de sex toy du transfert de pouvoir


vision satirique du transfert du pouvoir bloquant Lukasencko














ASTRAVA CHRONOLOGIE

5/o8 CHARGEMENT RADIOACTIF SANS LICENCE

11/1O Test sans licence

07/11 mise en fonction selon Lukasencko s'il encore en place l'UE décide sa destitution le 05


lire aussi pollution nucléaire observée en août


 

Sic transit opéra Mundi ad astra 007

ré-écriture claude thebaut copyright 2020 reproduction interdite©10/2020



en ligne les 23 au 25 octobre 2020


@tutbylive

@belsat_TV