page mise en ligne le 6 -08-2020

     Refus de rechercher une personne disparue


Le 8 juillet 2020 une policière Lituanienne, à qui RIEN n'était demandé, adressait à l'éditeur de ce site internet une note ambigue et provocante. Faisant état d'entretiens téléphoniques avec conviction, selon laquelle, son interlocutrice était La Marina Kosel, sans toutefois produire une audition de controle d'identité de la Marina Kosel. Ni indiquer de dates d'appels. En concluant "votre demande est réglée". Le 04/O8/2020 le Procureur de Kaunas, Rita M, adressait au responsable de cette adresse internet, un réquisitoire selon lequel La Police du comté de Kaunas, incapable de localiser la Marina Kosel, déclarait "La Marina n'est pas recherchée". Alors que depuis mi aout 2019 le Procureur de la République Française est saisi d'une déclaration de disparition inquiétante et suspecte au sens de l'article 74-1 du Code de Procédure Pénale. Pas de recherche affirme le Procureur Lituanien. En ce cas la saisine du Conseil Supérieur de la Magistrature CSM s'impose puisque le Procureur Français encaisse son traitement mensuel sans fournir le travail qui lui est demandé. Autrement dit Refus de Rechercher une personne disparue par un juge Français. Une sanction disciplinaire s'impose contre le magistrat Français. Rappelons pour mémoire que La France, et la Lituanie ratifiaient la Convention de New York datée 20/12/2006 relative au Crime contre l'Humanité dénommé Disparition forcée, relative à la protection de toutes les personnes contre les disparitions forcées. Cette double signature oblige les deux pays à rechercher les personnes disparues qui leur sont signalées sans pouvoir refuser, avec obligation d'entraide judiciaire. Le refus Français d'engager des recherches caractérise la complicité Nationale dans la commission de ce crime de disparition de la Marina.


Depuis le 04 août 2020 une nouvelle question se pose :

celle des autres complicités OFFICIELLES dans la disparition de la Marina Kosel?


La Lituanie signait en 2013 la Convention Internationale de NEW YORK relative au Crime contre l'Humanité daté 20/12/2006, pour la protection de toutes les personnes contre les disparitions forcées. Les éléments fournis par la policère Lituanienne, comme par le Procureur de Kaunas, indiquent la complicité d'un autre Etat que la France dans la disparition de la Marina Kosel : la Lituanie. Notamment l'emploi, par la policière du Déni à l'encontre de l'éditeur de cette adresse internet " Vous ne cherchez pas à savoir ce que devient la Marina", alors qu'une adresse internet est spécialement dédiée à cette recherche. Vous ne voulez pas savoir ce qu'elle devient. Vous ne voulez pas de ses nouvelles, ni la localiser". Des expressions caractéristiques employées dans la Convention de New York. Autres élements utilisés : nous ne vous renseignerons pas, alors que la Convention l'impose. Habile afin de faciliter, par complicité, la disparition de La Marina Kosel : l'absence d'informations. Alors que la Convention prévoit tout le contraire. Notamment dans le préambule "Droit de connaitre le sort de la personne disparue. Droit de la liberté à connaitre les informations et de les diffuser. Le Procureur Lituanien de Kaunas en affirmant" la situation de La Marina est connue de la police" confirme la complicité policière dans cette disparition forcée.




UN PLAN MACHIAVELIQUE

le CV de la fille de Marina comporte un parcours de plusieurs mois dans les organisations des Droits de L'Homme.

Assistant

Office of the United Nations High Commissioner for Human Rights (OHCHR)

juil. 2014 – août 2014 2 mois

Geneva Area, Switzerland

Programme Support and Management Services

Assistant to the Senior Regional Adviser for Europe and Central Asia

IOM

sept. 2013 – avr. 2014 8 mois

Geneva, Switzerland

• Managed migration profiles of 58 countries (continuously updated information on migration developments, policies and legislation, IOM local activities)

• Facilitated preparations for the high-level meetings and events, prepared talking points for Director General and Senior Regional Adviser

• Proactively communicated with IOM Country Offices to ensure alignment with IOM HQ

• Delivered an in-depth analysis of the EU Directives governing legal and irregular migration


International

Permanent Mission of the Republic of Lithuania to the United Nations

févr. 2013 – mai 2013 4 mois

Geneva, Switzerland

Main areas of work included UN Human Rights Council (including the issue of Business and Human Rights), UN Economic Commission for Europe (UNECE), United Nations Conference on Trade and Development (UNCTAD) and other.


• Assisted the Ambassador and other senior diplomats, ensured any creative and technical support

• Contributed to organizing and assisted high-level visits of officials and delegations

• Attended formal and informal meetings of the United Nations, including..

La fille en savait suffisament assez pour organiser la disparition forcée de sa mère pour des motifs testamentaires, et s'assurer un confortable revenu immobilier, en éjectant son beau père devenu génant à raison d'un contrat de mariage signé en France, comportant une clause de cession des avoirs de sa mère à son conjoint. Une sordide affaire d'héritage. Conclusion à laquelle parvenait un avocat Lituanien, après des vérifications matérielles. La disparition forcée de La Marina obéit à un mobile crapuleux en utilisant des moyens d'Etat : la police locale et le Parquet pour servir des intérêts privés. Ce qui explique les détournements observés. On ne peut exclure non plus, au titre des complicités le fait que pendant moins de 10 ans la Marina travaillait aussi pour la police locale...




le dossier Marina Kosel comporte beaucoup de détournements troublants des méthodes de disparitions forcées des Etats


La police Lituanienne est-elle complice d'une disparition organisée?

- RACISME -

Plusieurs expressions s'observent fondées sur le chauvinisme. Refus d'intervention en 2019 de l'Ambassade de France à Vilnius au motif "que les services consulaires n'interviennent pas dans la vie des gens." Faux arguments car les services consulaires assistent les Français à l'étranger, notamment lorsqu'ils ont besoin de déposer une plainte dans la langue locale qu'ils ignorent. Le consulat met à disposition un agent pour le dépôt de la plainte. Occasion de connaitre la vie privée des citoyens et leurs données personnelles. En juillet 2019 l'Ambassade de France refusait d'aider l'éditeur de cette adresse leur ayant adressé un message d'appel au secours dénommé HELP. AIDEZ MOI. Refus réitéré en 2020 au motif chauvin que les services consulaires n'agissant que pour les nationaux. Autrement dit votre conjoint est Lituanienne on ne fait rien pour ces gens là "démerdez-vous". Alors que la Convention de New York dispose que les signataires, article 6, de la responsabilité pénale de l'autorité NEGLIGEANT de tenir compte de l'information relative au crime de disparition forcée signalé. Afin de se dégager de sa responsabilité l'agent consulaire affirme ignorer le droit. Bref ce serait un incompétent. Non recevable. Le crime est international, et dès lors tout agent du pays signataire de la Convention de New York est compétent pour intervenir. L'agent consulaire refuse d'intervenir en usant d'un prétexte banal pour ignorant.

Autre manifestation de chauvinisme, le refus de la police locale de recevoir votre plainte. Les disparitions de nationaux lituaniens sont signalées dans la presse, Kauno Diena, à l'exception de celles des étrangers. L'éditeur de cette adresse déposait 3 demandes de recherche de son conjoint depuis février 2O20 sur le conseil du service des impots Lituanien VMI. En essuyant à chaque fois des refus pour des motifs les plus divers autant que non fondés : du simple refus, réponse illégale à raison de l'obligation de poursuivre, à "elle est divorcée ne pas la déranger". Elle refuse de donner son adresse. Sans rapport avec la disparition forcée, à celle du Procureur de Kaunas le 04 août 2020, elle va divorcer. Contradictoire, faux et sans rapport. Sans JAMAIS notifier de demande en divorce. De toute façon, le divorce ne fait pas obstacle à la poursuite d'une disparition forcée. L'argument sert seulement à détourner l'attention sur l'éventualité, sans portée, d'un différent entre personnes inexistant. Le Procureur, mariée en 2016, invente le divorce sans assignation préalable. Après tout lorsque l'on couvre un crime de disparition forcé il est facile de faire divorcer la disparue. Ce que tentait déjà la Police du Comté en avril 2020. Sauf que le régime matrimonial adopté s'y oppose. Le divorce relève des tribunaux Français. Un détail imprévu dans cette affaire de disparition forcée avec la complicité de la Police. Les Lituaniens sont aussi chauvins que les Français, lorsque règne la mauvaise foi.